SAINT VALENTIN : L'AMOUR ÉTAIT DANS L'AIR AU LJV


14 Feb
14Feb
Julien Trévian, le 14/02/2020

Ce vendredi, c’était la Saint Valentin. Un moment important au lycée notamment pour sa distribution de roses, organisée chaque année par les élèves de Terminale qui se font messagers de l’amour.

Cette année, même si beaucoup de roses se promenaient dans les couloirs du lycée, l’ambiance Saint Valentin ne se ressentait pas autant que les années précédentes, selon moi. Après, peut-être n’est-ce qu’une impression que j’ai eu et qui n’est pas fondée.

LA DISTRIBUTION DES ROSES

La distribution des roses était le moment le plus attendu de la journée. Les élèves de Terminale en charge de cette mission ont interrompu les cours aux alentours de dix heures afin de faire leur distribution.

Après cela, sentiment mitigé entre ceux heureux d’avoir reçu une marque d’attention et ceux déçus de ne pas avoir d’admirateur secret. Globalement, les filles ont visiblement eu plus de succès, pour une raison simple qui ne relève pas (que) des garçons en besoin d’amour. Elles s’offrent des roses entre copines, une pratique peu (voire pas) développée chez la gente masculine.

UNE FÊTE COMMERCIALE ?

Selon certains élèves, la Saint Valentin est devenue une fête commerciale et le profit a détrôné l’amour qui régnait le 14 février avant. Pourtant, cette célébration de l’amour a toujours beaucoup de succès et les élèves qui considèrent ce jour comme un événement commercial se font peu nombreux, à en croire le nombre de roses et chocolats offerts et reçus.

Alors oui, la vente de roses par les Terminales a pour objectif de financer leur bal de fin d’année. Mais pourquoi pas ? Pourquoi ne pas permettre à ceux qui bientôt nous quitteront mener à bien un projet festif en rendant les autres élèves heureux ?

Bref, une belle journée au lycée qui a dû se prolonger, pour certains, pendant la soirée… Mais cela ne nous regarde pas (mes salutations à ceux qui auront reconnu la référence aux Inconnus).

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.