ÉDITO : « C’EST AVEC UNE POINTE DE NOSTALGIE ET DE BEAUCOUP DE FIERTÉ QUE JE TRANSMETS LE P’TIT JULES »


18 Jun
18Jun
Julien Trévian, le 18/06/2021 

Ce vendredi 18 juin, j’ai transmis Le P’tit Jules aux trois membres de mon équipe, en présence de Madame Marqui et Madame Schmitt. Au terme de deux années à la tête du journal du Lycée Jules Verne, je tiens à faire avec vous, chères lectrices et chers lecteurs, le bilan de ce parcours. J’espère qu’il donnera à des élèves l’envie de rejoindre l’équipe l’année prochaine. 

Je me souviens du bonheur que j'ai ressenti ce midi d'avril où je me suis lancé dans cette formidable aventure qu'a été pour moi celle du P'tit Jules. Un journal, le Golden Review, existait déjà - et j'en étais - mais son mode de fonctionnement ainsi que sa ligne éditoriale ne me convenaient pas. J'ai eu envie de recréer le journal du lycée et c'est en m'entourant de Mme Colin et M. Camus que cela s'est fait.

Avec Le P’tit Jules, j’ai tenu à offrir un journal qui soit un lieu d’expression pour tous les élèves et un média offrant des articles de qualité, proches des préoccupations de toutes et tous. Je n’ai pas la prétention de dire que cet objectif a toujours été rempli, mais j’ai le sentiment que l’équipe de cette année a compris ma vision. 

Et quelle équipe ! La plus belle qu’on puisse espérer. Anaïs, Jeanne et Allegra sont aussi sympathiques qu’elles sont compétentes à l’écrit et à l’oral (et en bien d’autres choses). J’ai pris de beaucoup de plaisir à lire leurs articles, à regarder leurs vidéos et à partager avec elles nos émissions en direct. Après tant de très bons moments passés avec elles cette année, après tant de réussites, c’est avec une pointe de nostalgie et beaucoup de fierté que je transmets Le P’tit Jules

Je n’ai pas de doute que les filles réussiront à gérer ce journal passion et talent. À celles et ceux qui m’ont dit que personne ne réussirait à mener à bien des projets et à créer des événements comme je l’ai fait, je réponds que la relève est assurée. Je fais le pari que les trois rédactrices en chef feront un travail formidable et mèneront leur équipe sans difficulté aucune. 

Comment ne pas citer M. Camus, le seul, l’unique. Il m’a apporté un soutien sans faille pendant deux ans et m’a aidé à donner vie aux idées – parfois un peu folles – que j’avais. Dans l’ombre il a contribué au succès du journal grâce à sa proximité avec les élèves et son dévouement pour que tout roule. 

J’ai aussi un mot pour les Jeunes Reporters Internationaux avec qui Le P’tit Jules à produit les quelques directs menés cette année. Ils sont une équipe volontaire et sympathique avec laquelle, je l’espère, la collaboration se poursuivra l’année prochaine. Ensemble nous avons progressé cette année et ils continueront encore certainement. Félix, Tiana, Evy, Maxence, Winnie, Juliette, Maguy Noelle, Saina, Samuel, Alexandre et M. Blériot, bien sûr, merci à vous. 

Cette année a été marquée par beaucoup d’avancées pour le journal du lycée : une salle de rédaction et une plaque sur un mur, notamment. J’espère de tout cœur apprendre en revenant vous voir l’année prochaine que la tendance s’est poursuivie. En tout cas mon intérêt pour ce journal ne cessera pas ; je lirai les articles, suivrai les directs et penserai à passer voir l’équipe quand j’en aurai l’occasion. 

Même retiré de l’onglet « Équipe » du site et de ses mentions légales, j’invite tous les élèves qui le souhaitent à rejoindre Le P’tit Jules l’année prochaine. Quoi vous vouliez faire plus tard, vous y trouverez votre compte et vous aurez la chance de connaître Anaïs, Jeanne, Allegra et M. Camus

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.