L'e-sport en Afrique du Sud


11 Jan
11Jan
Paul & Maël, 2ndeB


Depuis quelques années, l'e-sport se développe et rassemble de plus en plus d'adeptes partout dans le monde. Face à la montée en puissance de ce que certains appellent ironiquement le "sport de canapé", des joueurs rêvent même de voir les jeux vidéos entrer aux Jeux Olympiques.

L’Afrique du Sud, un pays sous-développé dans l'e-sport

Ce sous-développement est dû au fait qu’il n’y a pas de serveur (point de liaison entre le jeu et l’ordinateur) en Afrique. Le plus proche est en Europe. Ce désavantage fait que le temps de réponse jusqu’au serveur est bien trop important par rapport aux joueurs européens pour qui il est très court. Cependant certains précurseurs de ce mouvement essayent de développer l’aspect compétitif du jeux vidéo. On peut citer certaines équipes et même structure telle que Bravado Gaming (équipe sponsorisée par de grandes marques AlienWare, Intel) ou Matrix Warehouse, une structure locale qui accueille des évènements."Matrix Warehouse", lieu où se déroulent les compétitions

L’équipe, ainsi que la structure, organisent des évènements avec des récompenses conséquentes (de 24 000R à 80 000R) qui sont remportées par les meilleurs joueurs. Le fait que l’Afrique du Sud, et l'Afrique en général, ne possède pas de serveur est handicapant les joueurs et les passionnés de jeux vidéo à rester à une échelle nationale (surtout Johannesburg et le Cap) peu développée ce qui est dommage.

Pour avoir déjà participé à ce type de tournoi. Les conditions de jeu sont excellentes ainsi que l’ambiance, tous les joueurs restent fairplay et tout le monde prend du plaisir. Cette expérience fût très instructive et le souvenir que j'en garde est exceptionnel.

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.